09/03/2007

Appel au secours de Maxime Egorov!

medium_img_317.jpg


La tente de l'association Notchlejka n'est pas assez grande pour accueillir tous les sans-abris en danger à Saint-Pétersbourg!

Dans la nuit du 25 février la tente a accueilli 52 personnes! 90% des personnes sans-abri passaient la nuit dans des caves ou dans la gare centrale et la gare de Frounzé avant de découvrir notre refuge de nuit.
Actuellement 10 personnes sont suivies dans notre point médical pour gelures, 2 personnes ont été placées en dispensaire pour tuberculose.
Le point d'accueil de nuit fonctionnera jusqu'au 1 avril, le temps des grands froids, les moyens manquent, le 8 mars nous n'aurons plus d'argent!
Maxime Egorov
L'ACER-RUSSIE se joint à Maxime Egorov de l'association Notchlejka pour rassembler les dons destinés aux personnes sans domicile en danger à Saint-Pétersbourg.
Merci à tous pour votrer aide!



Пункт обогрева переполнен!!!

В ночь на 25 февраля в палатке ночевало 52 человека.

90% бездомных, до Пункта обогрева ночевали в подьездах, подвалах и на вокзалах Фрунзенского и Центрального райнов.

Сейчас по поводу обморожения в медицинском пункте постоянно наблюдаются 10 человек

2 человека отправлены в диспансер с открытой формой туберкулеза

Пункт будет работать до окончания холодов. Предположительно до 1 апреля.

Собранных средств пока что хватает на работу пункта только до 8 марта!!!

Sources Maxime Egorov, Notchlejka Saint-Pétersbourg

27/02/2007

Grands froids à Saint-Pétersbourg

medium_DSC01267.jpg



Le point d'accueil de l'association "Notchlejka" se trouve à l'adresse Rasstanaia n°1 ( près du nouveau foyer de Notchlejka). Un tiers des personnes sans abri accueillies dans la tente devront subir une amputation à cause des gelures subies. Dans la nuit du 15 au 16 février, 17 personnes ont été abritées. Le matin, lors de la visite médicale la grangrène (due aux gelures) a été découverte chez 7 personnes.
medium_DSCN3554.jpg
L'association Notchlejka a monté une grande tente militaire qui peux accueillir pour la nuit 40 personnes en détresse. Un plancher couvre le sol et la tente est chauffée. Il y a dans la tente des places couchées mais aussi assises. A partir de 22 h et toute la nuit, n'importe qui peux venir s'abriter du froid . Il recevra une soupe chaude, un verre de thé brûlant, et pourra se mettre au chaud. Un travailleur social et un représentant des forces de l'ordre sont présents, mais les bénévoles ne sont pas assez nombreux pour seconder le travailleur social.
L'accueil de nuit se termine à 8 heures du matin, et un petit déjeuner est servi à ceux qui le désirent dans notre foyer situé à 10 mètres de la tente. Les personnes sans-abri peuvent aussi recevoir une aide médicale.
L'accueil dans la tente militaire durera 50 jours, jusqu'en avril, jusqu'à ce que les températures nocturnes ne descendent plus en dessous de zéro. Entre le 1er novembre et 7 février, les urgentistes ont comptabilisé 64 cas de gelures et 1 125 cas de détresse physique due au froid, quatre personnes sont mortes avant d'arriver à l'hôpital. Le nompbre réel de morts à cause du froid est bien plus important.

L'ACER-RUSSIE apporte son aide à l'association Notchlejka et au point d'accueil de nuit. L'argent manque toujours pour les toilettes mobiles, le chauffage, les produits alimentaires, les vêtements chauds.
Merci de votre aide à tous.

Sources "Notchlejka" Saint-Pétersbourg.

В Пункте Обогрева Благотворительной Организации "Ночлежка" на Расстаной 1 более трети бездомных нуждается в ампутации отмороженных конечностей. В ночь с 15 на 16 февраля в Пункте Обогрева ночевало 17 бездомных. Во время утреннего медицинского осмотра у 7 человек было выявлена гангрена, возникшая на фоне отморожения.

По адресу Расстанная1 РБОО «Ночлежка» установила большую зимнюю армейскую палатку, которая может вместить до 40 уличных бездомных. В палатке настелен теплый пол и установлен обогреватель. Организованы сидячие и лежачие места (стулья и туристические коврики). Начиная с 22.00. вечера, в любое время ночи, бездомный может прийти в палатку. Получить суп, стакан горячего чая и место в тепле. В палатке дежурит социальный работник и представитель Фрунзенского РУВД. Нам нужны волонтеры для помощи социальному работнику внутри палатки.
Пункт Обогрева заканчивает свою работу в 08.00. С 8 утра, ночевавшие в палатке бездомные могут получить завтрак в Дневном Службе РБОО «Ночлежка», расположенной в 10 метрах от палатки. Здесь же они могут получить медицинскую помощь – медпункт в переносит время своей работы с 10.00 на 08.00.

Работа Пункта Обогрева рассчитана на 50 дней (до 1 апреля , когда ночная температура, будет выше нуля) С 1 ноября 2006 года по 7 февраля 2007 года службой "скорой медицинской помощи" зафиксировано 64 случая отморожения и 1 125 случаев переохлаждения, 4 из которых окончились смертельным исходом на догоспитальном этапе. Реальное количество смертей значительно больше.

Человеку, ночующему дома, сложно представить что просто стул в теплом помещении, и пластиковый стаканчик с горячим чаем могут спасти человеку жизнь. Мы надеемся на поддержку жителей нашего города.

Поделитесь теплом. Помогите бездомным пережить зиму. Расскажите знакомым о Пункте Обогрева для бездомных. Пожертвуйте деньги.

13/02/2007

"Tranquille, au moins une fois dans sa vie..."

Affiche pour l'association d'aide aux sans-abri de Saint-Pétersbourg, Notchlejka, dirigée par Maxime Egorov..

medium_merejk_tcherep_zaitsev_003.jpg


Tableau peint en 2005 par Dimitri Chaguine chef de file du célèbre groupe de peintres de Saint-Pétersbourg les "Mitki" (Collection Viatcheslav Likhatchev). Ce tableau ainsi que d'autres a été peint à l'occasion de l'ouverture par l'association Notchlejka, du nouveau foyer pour personnes sans abri, rue Borovaia.

24/01/2007

Maxime Egorov de l'association Notchlejka nous écrit

" C'est avec une profonde douleur que nous avons appris aujourd'hui la mort de l'abbé Pierre. C'est une grande perte pour tous. Il fut pour moi un exemple à suivre et une inspiration dans mon travail.

medium_Mini_Bus_NotchlejkaRussie_St_Petersbourg_juin_04_.jpg



Nous continuons à agir. Mercredi nous avons mis en service un deuxième autobus de nuit pour venir en aide aux sans abris.
La tente militaire pour abriter 50 personnes a été achetée, nous allons maintenant décider de l'endroit où la planter"


Voir Point d'accueil d'hiver

17/01/2007

Point d'accueil d'hiver pour personnes sans abri

medium_Maxime_Egorov_Notchlejka_Russie_St_Petersbourg_juin_04_.jpgDans les rues de Saint-Pétersbourg vivent 8 000 personnes sans abri. Les asiles de nuit de la ville disposent de près de 200 places pour les abriter. Les sans abri n'ont d'autre choix que de dormir dans un grenier ou une cave.

Contrairement à l'année précédente, cette année, la température ne baisse pas au delà de moins 10°. Mais même à -10° le risque d'avoir un membre ou les doigts gelés et même de mourir de froid est important.

L'hôpital Volodarski (seul hôpital de la ville soignant la gangrène et pratiquant les amputations sur les personnes sans abri) reçoit déjà des malades souffrant de gelures.
Après l'amputation les personnes sans abri sont laissées à la rue où elles disparaissent dans les caves et les greniers. Cet hiver, cinq cadavres ont déjà été ramassés dans la ville.


medium_DSCN3328.JPG


L'association humanitaire "Notchlejka", aide les sans abri de Saint-Pétersbourg depuis plus de quinze ans. Après d'innombrables démarches auprès de la municipalité de la ville et de l'Eglise orthodoxe russe qui sont restées sans réponse, l'association a décidé d'ouvrir son propre "Abri chauffé".
Les grands froids sont attendus pour le mois de février. Nous n'allons pas aligner des tentes rouges comme les "Enfants de Don Quichotte" en France, mais monter une grande tente militaire chauffée capable d'accueillir 50 personnes.
Sous cette tente travailleront une infirmière et un travailleur social.

L'ACER-RUSSIE nous apporte son soutien, mais nous avons un urgent besoin d'aide pour payer le chauffage, les médicaments, les repas, Merci à tous.
Maxime Egorov, "Notchlejka".



medium_DSCN3323.JPG



medium_Справка.jpg


Un document délivré par l'association "Notchlejka" et reconnu par les services sociaux, permet aux personnes sans abri de faire valoir leurs droits.

Des sa création en 1990, l'association Notchlejka a lutté pour la suppression des articles 198 et 209 du code penal, articles qui prévoyaient une peine pour vagabondage, mendicité et parasitisme ( articles rayés du code penal en 1991). En 1990 Notchlejka lance un systeme d'enregistrement des sans-abri. Cette même année, Notchlejka obtient des autorités de la ville l'autorisation de distribuer des tickets alimentaires aux sans-abri alors que ces cartes et tickets etaient distribués uniquement aux personnes enregistrées officiellement a Saint-Petersbourg (propiska).
En 1993 Notchlejka ouvre une cantine pour sans-abri.
En 1994 est lance le journal " Na Dne " dont le but principal est la réinsertion des sans-abri en leur fournissant une activite professionelle legale (les vendeurs du journal sont des sans-abri). Depuis 1995, le journal "Na Dne" fait partie du réseau international des journaux de rue.
En 1993 et 1996, Notchlejka a organise des points de vote pour sans-abri lors des réferendum constitutionnels.
En janvier 1995 Notchlejka a pris part à l'élaboration d'un dispositif légal visant a la résolution de la question des sans-abri a Saint-Petersbourg et a initié l'adoption de ce dispositif par les pouvoirs executifs et législatifs municipaux. Un ensemble de décisions a été ratifié par le gouvernement de Saint-Petersbourg en 1997, y compris la loi " Sur la prophylaxie du phénomene sans-abri a Saint-Pétersbourg " et un programme social correspondant.
Tout au long de son travail Notchlejka a acquis une expérience unique en matiere de collecte d'information. En 1994 est publié le recueil " Saint-Petersbourg aux debuts des années 90 : fou, froid, cruel… " (en versions russe et anglaise) qui contient une analyse des problèmes sociaux les plus aigus que connait la ville et une liste des ONGs y travaillant dans la sphère sociale. En collaboration avec le département de Saint-Pétersbourg de l'Académie des sciences, l'organisation a également mené une étude sociologique sur les sans-abri. En 1998, a été publie le " guide du sans-abri " qui repond aux questions actuelles de réhabilitation sociale des sans-abri.

Notchlejka